Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 16:52
Avec les Cités Radieuses, l'intention de Le Corbusier (de son vrai nom Charles-Edouard Jeannerte 1887 - 1965) était de créer dans un cadre de verdure des cités verticales capables de cumuler les avantages de la maison individuelle et ceux de l'immeuble collectif, et de les doter de tous les équipements nécessaires. Il en existe cinq, une à Berlin et quatre en France, dont celle de Briey.
Le Corbusier
 
Vers 1938, Le Corbusier développe le modèle de "l'Unité d'Habitation", organe fondamental de la Cité. Selon l'architecte, elle doit être un complexe de logis de différents types, rassemblés en hauteur de manière à prendre peu de place au sol, et prolongés par des éléments sociaux au sein du bâtiment (magasins, jardin d'enfant, cafétéria) ou à l'extérieur (école, installations sportives). Enfin, une large zone de verdure entoure l'unité d'habitation, pour l'épanouissement de ses habitants. La première unité d'habitation construite est celle de Marseille (inaugurée en 1952). Suivront Nantes-Rezé, Berlin, Firminy (à côté de Saint-Etienne)... et Briey.

Alors pourquoi Briey ? Le projet d'unité d'habitation s'inscrit dans un projet plus large de nouveau quartier d'habitation en pleine forêt, dans cette ville du bassin minier de Lorraine. L'objectif est de loger la population alors en pleine augmentation en lien avec l'expansion des mines de fer et de l'industrie sidérurgique.

En 1955, Le Corbusier entre en contact officiellement avec la mairie de Briey. Il est nommé architecte en chef du projet et André Wogenscky (1916 - 2004) architecte d'opération. C'est l'office HLM qui en est le maître d'ouvrage. Le bâtiment proposé fait 110 m de long, 20 m de large, 50 m de haut et comprend 321 logements. Le modèle est celui de la Cité Radieuse de Rezé, repris quasiment à l'identique avec quelques nuances : les logements sont plus petits (contraintes des HLM obliges), il n'y a aucun équipement sur le toit, ni rue commerciale.

La construction commence seulement le 3 mars 1959 et s'achève 2 ans après. L'unité de Briey peut abriter 2 000 personnes, comporte 339 logements en 11 variantes. Ces logements sont presque tous des duplex et, de ce fait, les 17 étages sont desservis par 6 "rues intérieures" seulement. L'orientation Est - Ouest permet de profiter du soleil toute la journée.

Les premiers locataires arrivent en 1961. Mais l'unité va connaître rapidement des contrecoups. Les années 1960 voient la fermeture des mines de Briey et la récession économique s'étendre dans la région. Des malfaçons sont mises au jour dans le bâtiment et le celui-ci est mal entretenu avec des locataires connaissant de grosses difficultés financières. En 1973, les derniers locataires sont évacués de l'unité, restée très isolée du reste de la commune.

Ce bâtiment, construit pour l'Office départemental HLM, est donc progressivement abandonné par le bailleur social et menacé de destruction dans les années 1980. En 1984, la Cité est désaffectée par l'OPAC. Insistant sur la valeur architecturale du bâtiment, le maire de Briey, Guy Vattier, propose à cette dernière, la vente d'un tiers du bâtiment à l'hôpital Maillot pour l'installation de son école d'infirmières. L'OPAC finit par céder le bâtiment, pour le franc symbolique, à l'hôpital en juin 1987. Quelques mois plus tard, le conseil d'administration de l'hôpital décide de revendre les deux tiers du bâtiment à un promoteur. L'affaire judiciaire dite "Du Corbusier" débute en 1988 par le dépôt de plainte de copropriétaires qui s'estiment lésés. Elle se termine en 1998 avec la condamnation du promoteur pour publicité mensongère.

L'unité d'habitation fait désormais l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 26 novembre 1993. Les façades et les toitures de l'ancienne chaufferie ainsi que son portique constitué de trois piliers et d'une poutre font également l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques en date du 16 juillet 2007. L'ensemble porte le label « Patrimoine du XXe siècle ».
 
     
2012-0001.JPG
         
2012 0094
2012-0087-copie-1.JPG
    2012-0090-copie-1.JPG
    2012-0092-copie-1.JPG
 

2012-0095-copie-1.JPG

 

2012-0096-copie-1.JPG

 

2012-0097-copie-1.JPG

 cité radieuse 2

 Photo prise sur le net

 

cite-radieuse-1.jpg

 Photo prise sur le net

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Profil

  • Jen
  • généreuse, curieuse, rêveuse, nostalgique, passionnée d'Art, d'Histoire, de Littérature et de Musique

Pages